Browse By

TUI prévoit de voyager à nouveau bientôt – également en Autriche

Berlin – Le groupe de voyage allemand TUI souhaite effectuer à nouveau des voyages vers diverses destinations en quelques semaines, notamment en Autriche ou à Majorque. « A partir de fin juin, nous voulons repartir à temps pour les vacances d’été », a déclaré Fritz Joussen, PDG de Düsseldorf. Rheinische Post (Samedi).

Majorque devrait donc bientôt être contrôlée. « Nous voulons redémarrer le trafic aérien vers Majorque à la mi / fin juin. »

L’Autriche, la Grèce, Chypre, la Croatie et la Bulgarie sont également très bien préparées, a déclaré le patron de TUI. La saison hôtelière devrait débuter le 1er juillet au plus tard. Des pourparlers sont en cours avec la Turquie. « Il y aura une dynamique d’ouvertures car il n’y a pas de raison pour un blocage permanent du tourisme. »

Les progrès les plus récents ont été réalisés dans les délibérations au sein de l’Union européenne visant à réduire les restrictions de voyage avant les vacances d’été. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré mercredi après des vidéoconférences avec les pays voisins et les pays de vacances des Allemands que l’avertissement de voyage mondial après le 14 juin peut au moins être levé pour l’UE.

En raison de la capacité disponible, « offres bon marché » attendues

Selon Joussen, il ne faut pas s’attendre à des prix élevés pour des voyages à l’étranger cet été. « Fondamentalement, tous les pays ont beaucoup de capacité gratuite en 2020. Cela garantit des offres à bas prix. Mais certaines régions comme l’Allemagne sont maintenant particulièrement populaires au cours des premières semaines, donc c’est l’inverse. »

Joussen a appelé à un plan de sauvetage pour les agences de voyage. « De nombreuses moyennes entreprises ne peuvent plus tenir longtemps. Les marges des organisateurs et des agences de voyages sont trop faibles pour cela. Je soutiens une aide à la transition non remboursable pour les agences de voyages. »

TUI avant la suppression de milliers d’emplois

En tant que groupe de voyage, TUI, la plus grande entreprise de tourisme en Europe, est particulièrement touchée par la crise corona. La société perd actuellement chaque mois une somme à trois chiffres. Des milliers d’emplois doivent être supprimés en raison de la pression croissante pour épargner. Afin de garantir sa solvabilité, le groupe bénéficie d’un prêt de 1,8 milliard d’euros de la banque de développement allemande KfW. (APA / dpa)

Les dernières nouvelles